Goto main content
DSCN6788.JPG
 
DSCN6786.JPG
 
DSCN6777.JPG
//Vimeo
Show Transcript

Église Saint-Théophile

346, rue de l'Église
Racine, Qc, J0E 1Y0

À Racine, l’église Saint-Théophile est le symbole du caractère fort qui existe dans cette communauté. Bâtie entre 1906 et 1907 avec de modestes moyens, elle est aujourd’hui considérée comme un bijou patrimonial grâce à son cachet d’origine qui a su être conservé.

Vingt-cinq années auront été nécessaires pour en arriver au résultat que l’on connaît aujourd’hui. Le premier architecte, Wilfrid J. Grégoire, était chargé de construire un lieu élégant tout en respectant le budget des paroissiens. Le choix des matériaux simples, mais de bon goût, permet aujourd’hui à l’église Saint-Théophile de se distinguer et d’être classée « Exceptionnelle ».

À l’époque, la pierre des champs, un matériau commun, avait été privilégiée en guise de recouvrement. Les pierres rondes étaient utilisées sur les côtés de l’édifice tandis qu’en façade, la pierre taillée procurait davantage de lustre. Ce matériau a tellement gagné en popularité au fil des années que lors de la restauration effectuée en 2011, les pierres ont été soigneusement mises en valeur lors du travail de maçonnerie.

Les boiseries et les planchers ont quant à eux été conçus grâce à du bois d’hêtre. Cette essence que l’on retrouve en grande quantité dans cette région, avait l’avantage d’être abordable et de fournir du travail aux entreprises des municipalités environnantes.

Finition

En 1930, l’architecte J. Aimé Poulin est embauché pour assurer la finition intérieure et la mise à niveau des lieux.

C’est entre autres à ce moment que le plafond de la nef est abaissé afin de faciliter le chauffage. L’architecture originale proposait plutôt une voute plus élevée ainsi que des fenêtres circulaires dans le haut du vaisseau central. Les oculis disparus de l’intérieur sont toujours visibles de l’extérieur.

C’est aussi durant cette période que les nombreux détails artistiques s’ajoutent à la décoration intérieure. Dans le plâtre, des motifs divers ainsi que des anges sont ajoutés. Ceux-ci agrémentent les colonnes de l’église, ceinturent les arches et confèrent un caractère sobre, mais distingué au chœur.

En 1994, les paroissiens témoignent de leur dévouement envers ce lieu de culte en repeignant eux-mêmes le bâtiment. On raconte que la plus grande fresque, près du chœur, aurait nécessité des bénévoles près de 100 heures de travail à elle-seule !

Les paroissiens de l’église Saint-Théophile ont de quoi être fiers de leur histoire. Non seulement leur église est nommée en l’honneur du curé de Valcourt, Théophile Descarries, mais le nom de leur municipalité provient du premier évêque du diocèse de Sherbrooke, Mgr Antoine Racine.

Programmation

Samedi 19 octobre
Dimanche 20 octobre

11 h à 16 h

Visites guidées

11 h

Messe à l’ancienne

Célébrée par le curé Laurent Paré

13 h

Mini concert

En collaboration avec la chorale La Farandole

12 h à 16 h

Visites guidées

130, rue de la Cathédrale
Sherbrooke (Québec)  J1H 4M1

Téléphone  : 819 563-9934
Télécopieur : 819 562-0125

© 2018 Diocèse de Sherbrooke, Tous droits réservés.