Goto main content
IMG_4225_WEB.jpg
 
Web3_2.jpg
//Vimeo
Show Transcript

Sainte-Élisabeth

3115, chemin Capelton
North Hatley, Qc, J0B 2C0

C’est au cœur d’une communauté majoritairement anglophone et protestante que 16 familles catholiques francophones se sont unies pour bâtir l’église de Sainte-Élisabeth à North Hatley.

Dans la petite église construite en 1913, le charme de la Nouvelle-Angleterre fait son œuvre. La structure de bois offre une formidable acoustique tandis que la forme du plafond rappelle celui d’une barque renversée.

Les boiseries sobres et le plancher de bois franc qui craque sous nos pas apportent chaleur et réconfort.

Sainte-Élisabeth de Hongrie

La paroisse a été nommée ainsi en l’honneur de la souveraine Élisabeth de Hongrie. Celle qui a été nommée sainte par l’Église catholique était reconnue pour offrir du pain aux pauvres à l’insu de son époux qui désapprouvait ce geste. Un jour, alors que celui-ci croisa Élisabeth sur son chemin, il lui demanda ce qu’elle cachait sous son manteau. Après avoir affirmé qu’il s’agissait de roses, elle avoua finalement que c’était du pain. Lorsque son mari lui ordonna d’ouvrir son manteau, il y trouva plutôt des roses.

Ce pan de l’histoire catholique intitulé le miracle des roses est illustré à l’intérieur de l’église par une statue.  

Dans le chœur, depuis 1993, une croix en fer forgée et laiton poli prend place. Celle-ci, confectionnée pas un ferronnier parisien, a été offerte par un paroissien. Celui-ci a également offert la majestueuse Croix Saint-Michel qui se trouve à l’extérieur.

Les vitraux, fabriqués par Ninette Sylvestre et Maurice Biron, deux paroissiens, ont été installés vers la fin des années 1980. La thématique du mystère pascal qui y est illustrée a été choisie avec soin par le curé de l’endroit, l’abbé Lucien Vachon. Ce dernier, tenait à ce que le verre utilisé soit assez clair pour laisser filtrer les rayons du soleil.

Son amour pour les icônes lui a d’ailleurs permis d’en obtenir une de la Vierge offerte par l’Église orthodoxe de Toronto. En 1999, l’abbé Vachon avait été nommé professeur émérite au même moment où le patriarche de l’Église orthodoxe de Constantinople, Bartolomé I, recevait un doctorat honorifique. Sire Sotirios, Métropolite de Toronto, représentait le patriarche de son Église. Il avait alors accueilli la demande de l’abbé Vachon et avait promis d’y répondre favorablement.  

Le cadeau inespéré est arrivé quelques mois plus tard et trône désormais dans la nef de l’église Sainte-Élisabeth, au grand bonheur de tous les paroissiens.

Programmation

 

Samedi 13 octobre

 

Dimanche 14 octobre

9 h à 17 h      

 

Visites guidées 

-Architecture

-Jubé avec orgue de Casavant Frères

-Vitraux

-Icônes et chemin de croix

-Piano de concert

-Bureau de M. le curé fait avec la devanture d’un confessionnal

*Visite du cimetière si la température le permet
9 h à 17 h             

Visites guidées

-Architecture

-Jubé avec orgue de Casavant Frères

-Vitraux

-Icônes et chemin de croix

-Piano de concert

-Bureau de M. le curé fait avec la devanture d’un confessionnal

*Visite du cimetière si la température le permet
9 h à midi                 Concert sons et brioches 10 h Messe célébrée par M. l'abbé Lucien Vachon, curé de la paroisse, assisté de M. Jean-Guy Dubuc.
13 h à 17 h              

Visites guidées

-Au son de la viole de gambe jouée par Mme Nicole Jutras
14 h

Concert dans l’église suivi d’un thé servi à l’anglaise dans la Maison Lucien Vachon.

 

 
DSCN2973_Web_1.jpg
DSCN2971_WEB.jpg
 
Web1.jpg

130, rue de la Cathédrale
Sherbrooke (Québec)  J1H 4M1

Téléphone  : 819 563-9934
Télécopieur : 819 562-0125

© 2018 Diocèse de Sherbrooke, Tous droits réservés.