Goto main content

L’abbé Guy Chapdelaine s’adresse aux équipes de la Défense nationale

Nouvelles 2020-04-27
Guy_Chapdelaine_Web.jpg

Le major-général Guy Chapdelaine, aumônier général des Forces armées canadiennes, a récemment eu l’occasion de s’adresser à l’ensemble de l’équipe de la Défense nationale. En cette période de pandémie, c’est la première fois que ce dernier a l’opportunité de s’adresser aux membres des Forces armées canadiennes ainsi qu’aux employés civils du ministère de la Défense.

Permettez-moi d’abord d’évoquer la fusillade survenue en Nouvelle-Écosse qui a choqué tous les canadiens et canadiennes. Nous gardons dans nos prières ceux et celles qui ont perdu la vie dans cette tragédie, et spécialement leurs familles. Dans l'adversité, nous nous supportons les uns les autres.

Parmi les victimes se trouvaient un membre de la GRC décédé dans l’exercice de ses fonctions, certaines personnes étroitement liées aux Forces armées canadiennes et d'autres qui étaient chères à leurs proches et à leurs communautés. Nous savons d’expérience combien il est difficile de perdre un frère ou une soeur d'armes, un ami, un être cher. Les personnes, qu'elles soient croyantes ou non, trouvent en elles les ressources leur permettant de faire face à la souffrance. La résilience spirituelle est la clé qui nous permet de trouver et maintenir l’espoir en temps de détresse.

En ce moment, nous pouvons nous rappeler que la prière est l'une des plus grandes sources de force et d'espoir; la prière nous fait sortir de nous-mêmes. Tout en étant requis de garder une distanciation physique, nous sommes néanmoins unis. Ceci est un signe d'espoir. La tragédie fait souvent ressortir le meilleur de l'être humain face à l’horreur. Nous sommes un peuple qui a raison de garder espoir même au cours des jours les plus sombres.

La pandémie actuelle se présente comme un nouveau défi que nous partageons. Mes pensées et mes prières accompagnent les familles de ceux et celles qui ont perdu la vie et ceux et celles qui souffrent. L’Équipe de la Défense est reconnaissante envers tous ceux et celles qui prennent part à la riposte. Je pense aux Rangers canadiens déployés dans le nord et aux militaires qui travaillent dans les centres hospitaliers de soins de longue durée au Québec et en Ontario. Leur présence est un signe d’espoir.

Je suis encouragé par la façon dont nous avons, ensemble, assumé les tâches et les responsabilités qui nous ont été assignées lors de cette pandémie. Pour certains, cette tâche consiste à préserver la force en demeurant à la maison, en se gardant en santé et prêt. Pour d’autres, il s’agit d’accomplir des tâches essentielles, au pays comme à l’étranger. Nul d’entre nous ne pouvait imaginer que nous serions un jour appelés à répondre de cette manière aux besoins de notre pays en période de pandémie.

En ce moment, alors qu’une grande partie du Canada est sur pause et tout en respectant la distanciation physique, les FAC poursuivent leur travail essentiel partout dans le monde et ici au pays dans le contexte de l'Op LASER en répondant aux demandes d'assistance faites au gouvernement du Canada.

Le Chef d’État-Major de la Défense et le leadership des FAC, à tous les niveaux, continuent de fournir des directives claires en ce qui a trait aux exigences nous permettant de rester en sécurité tout en soutenant nos familles, nos amis, nos communautés et notre pays. En demeurant vigilants, nous réalisons que nos actions nous permettent de combattre la pandémie et d’aplatir la courbe. Ceci est véritablement un signe encourageant.

Porter attention à sa santé physique, mentale, émotionnelle et spirituelle, rester en lien avec la famille et les amis de façon créative et être prêt à répondre à la chaîne de commandement, sont toutes des mesures positives qui nous permettent de remplir nos fonctions actuelles. Ce sont de saines activités qui contribuent à trouver un équilibre nécessaire impliquant tous ces facteurs de santé. Lorsque notre situation présente prendra fin, j'espère que nous serons capables de reconnaître les liens profonds que nous aurons pu établir pendant cette période.

Je souhaite également reconnaître et remercier les familles des militaires. Souvent, nos familles doivent assumer des tâches et des responsabilités supplémentaires, et ce, en l’absence du conjoint militaire qui a quitté le foyer afin de soutenir l’Op LASER. Les familles militaires sont vraiment la force derrière l'uniforme, sans elles, aucun de nous ne pourrait faire ce que nous faisons au nom des FAC en soutien au Canada.

Puissions-nous être réconfortés par les paroles de Sa Majesté la reine Elizabeth II, Reine du Canada et Chef des FAC, qui, dans son message du 5 avril 2020 sur la COVID-19, écrivait:

« Alors que nous pourrions avoir à endurer plus encore, nous devrions trouver du réconfort dans le fait que des jours meilleurs viendront : nous retrouverons nos amis, nous retrouverons nos familles; nous nous retrouverons de nouveau. »

Major-général Guy Chapdelaine

Aumônier général des Forces armées canadiennes

130, rue de la Cathédrale
Sherbrooke (Québec)  J1H 4M1

Téléphone  : 819 563-9934
Télécopieur : 819 562-0125

© 2020 Diocèse de Sherbrooke, Tous droits réservés.