Goto main content

Mot de l'abbé Clément Banaba

Nouvelles 2020-03-19
Priere.jpg

Frères et sœurs et fidèles du Christ de St-Barthélémy et de Ste-Catherine-de-Hatley, une leçon d'une prière incomparable, parfaite et efficace dans un contexte d'épreuves comme c'est le cas pour notre monde de coronavirus, nous a été donnée dans le livre de l'Exode au chapitre 17: "Les mains de Moïse s'alourdissaient ; on prit une pierre, on la plaça derrière lui, et il s'assit dessus. Aaron et Hour lui soutenaient les mains, l'un d'un côté et l'autre de l'autre. Ainsi les mains de moïse demeurèrent levées jusqu'au coucher du soleil. Et Josué triompha les Amalécites en tranchant de l'épée" ( Ex17,12-13).

En effet, avant qu'ils se soient installés sur la Terre Promise, les Israélites durent faire face à des attaques, par exemple, celle des Amalécites. Dans leur combat, ils avaient compté sur la prière de Moïse. Mais pour eux la prière n'était pas comme une excuse ou un prétexte pour ne rien faire, mais comme un stimulant à l'action: ils combattaient pendant qu'ils priaient, et ils priaient pendant qu'ils combattaient. Ils se sont organisés de telle sorte qu'aucun aspect n'était négligé; chacun était à sa tâche, mais ceux qui étaient consacrés à la prière avaient un rôle déterminant.

Frères et sœurs, le chapitre 17 du livre de l'Exode nous enseigne que quand un homme veut faire quelque chose, il ne suffit pas qu'il se mette au travail et à compter sur ses propres forces. Il faut aussi en même temps savoir appeler Dieu au secours par la prière. Et même s'il le faut, ne pas hésiter à se recommander à la prière et au soutien moral et spirituel des autres. Une telle action menée dans de telle ambiance de foi et de prière persévérante finira tôt ou tard par se tourner à notre avantage.

Frères et sœurs, dans ce contexte où notre monde traverse un tourment difficile marqué par une crise sanitaire à travers la pandémie de Coronavirus, beaucoup des fidèles du Christ à travers le monde, hommes et femmes, personnes consacrées et laïcs se battent nuit et jour malgré le poids de l'âge comme beaucoup d'entre nous pour dire toujours oui à Jésus Christ et à son Evangile comme Pierre et ses camarades: « Seigneur, à qui irons-nous, puisque tu as les paroles de la vie ». Jour et nuit, ils se battent par la prière et le jeûne pour sauver la barque de notre monde menacée par les vagues de coronavirus, en cherchant à réveiller le Christ qui dort à l'arrière de la barque en ces termes: « Seigneur sauve nous, sinon nous allons  périr ».

Frères et sœurs, depuis l'apparition du coronavirus qui semble mettre les efforts de l'Homme et les progrès scientifiques dans le domaine de la médecine à l'épreuve, beaucoup des experts en médecine, en technologie médicale, en économie, en développement en passant par nos autorités politiques et religieuses travaillent main dans la main pour bouter hors de notre planète cet ennemi de l'Homme. Soutenons-les par nos prières, par nos jeûnes et par nos œuvres de miséricorde.

Que par la prière de Saint Joseph, époux de la Vierge Marie et protecteur de l'Eglise, Dieu, dans sa miséricorde infinie, nous garder et nous protéger contre ce mal. Amen!

                                                                                             Abbé N. Clément Banaba

130, rue de la Cathédrale
Sherbrooke (Québec)  J1H 4M1

Téléphone  : 819 563-9934
Télécopieur : 819 562-0125

© 2020 Diocèse de Sherbrooke, Tous droits réservés.