Goto main content

Ce Noël où Dieu est venu habiter notre demeure

Nouvelles 2019-12-23
Noel_1.jpg

Texte tiré de la revue Ensemble

Hiver 2019-2020

Il y a de ces souvenirs qu’on n’oublie pas. À l’approche de Noël, je me rappelle d’une journée de catéchèse que nous avions organisée en paroisse avec une quarantaine d’enfants. C’était en novembre. Des animateurs de L’Arche de Jean Vanier étaient venus rencontrer les jeunes en matinée avec une personne « accueillie » de la maison : c’était un homme d’une trentaine d’années avec une déficience intellectuelle.

Nos trois invités nous ont alors parlé de leur expérience, de leur joie et de la chaleur du foyer de L’Arche. Par leur témoignage, nous sommes entrés en contact avec des valeurs, telles que le respect, l’authenticité et la fraternité.

Les animateurs nous ont également invités à vivre une célébration de la Parole sur les lieux mêmes de leur demeure, une semaine avant Noël. Plusieurs jeunes voulaient y participer et nous avons décidé de confectionner des bas de Noël pour toutes les personnes accueillies de la maison. Nous les avons remis après la célébration de la Parole. Plusieurs parents nous ont également accompagnés.

Je vous raconte cette histoire parce que, ce jour-là, nous avons fait l’expérience de Dieu qui s’est fait des nôtres dans les plus petits. Le sourire des personnes accueillies avait eu le pouvoir de faire fondre toute la peur de la différence qui pouvait rester dans nos cœurs. Nous nous sommes sentis aimés et traités comme des frères et des sœurs. Le paraître avait disparu. Seul l’être comptait. Nous avons goûté au bonheur d’être vrais, sans aucun artifice. Nous avions le cœur en feu. L’étoile de Bethléem se trouvait au-dessus de nous.

Jésus a privilégié ces moments de rencontres avec les petits de son temps. Il a désiré entrer en communion avec eux, allant même jusqu’à sauver des hommes et des femmes aux mœurs un peu douteuses : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison. » (Luc, 19, 9) Le regard de Jésus a fait fondre le cœur de Zachée.

C’est le miracle de la crèche où dans une humilité et simplicité déconcertante, Dieu est venu habiter notre monde. L’Amour est devenu une personne qui a proclamé la victoire de la lumière sur les ténèbres. Dieu nous aime, tels que nous sommes. Plus besoin d’épater la galerie, seulement vouloir plaire sincèrement à Celui qui donne tout par Amour.

Avec mon expérience de l’Arche, j’ai été témoin de cet amour sans condition dans la simplicité et le dépouillement d’une demeure où Dieu est venu ce soir-là.

Joyeux Noël à tous et paix en votre demeure !

Edith Bélanger

coordination@diocesedesherbrooke.org

 

130, rue de la Cathédrale
Sherbrooke (Québec)  J1H 4M1

Téléphone  : 819 563-9934
Télécopieur : 819 562-0125

© 2020 Diocèse de Sherbrooke, Tous droits réservés.