Goto main content

Mission : catéchète pour adultes

Nouvelles 2018-05-10
Catechete_WEB.jpg

Texte tiré de la revue Ensemble- Printemps 2018 

« Toute personne est une histoire sacrée », a écrit, un jour, le fondateur de l’Arche, Jean Vanier. Comme catéchète qui accompagne de jeunes adultes sur le chemin d’un sacrement, j’ai le privilège de toucher à cette dimension profonde de l’être où Dieu manifeste sa présence aimante et créatrice.

Depuis plus de cinq ans, je partage des heures de dialogues avec de jeunes adultes. Ces conversations riches et nourrissantes suscitent souvent mon étonnement par l’importance que les jeunes accordent aux valeurs chrétiennes dans leur vie. Derrière leur motivation pratico-pratique de répondre à l’exigence d’être baptisé ou confirmé se cache un besoin profond, existentiel, de revisiter leur foi.

Combien m’ont avoué spontanément se questionner quant à leur foi et ressentir le besoin de faire le point ? Tous et toutes sont heureux de trouver enfin un lieu où parler de Dieu ouvertement, sans jugements ou moqueries.

Les rencontres pastorales sont, pour moi, une mine d’or pour l’approfondissement de ma propre foi et l’actualisation personnalisée des textes bibliques.

Découvrir la Bible et la prière

La Bible est un lieu de découvertes étonnantes, une occasion inespérée de rapprochement avec Dieu et sa Parole et un aide indéfectible à tout cheminement de foi.

Et que dire de la prière ! À la fin de chaque rencontre, plusieurs se laissent aller à une prière spontanée qui dévoile toute la délicatesse de leur âme. Ce moment de recueillement est souvent propice à la confidence sur les préoccupations quotidiennes ; comme pour un passage tout en douceur de l’être à l’agir.

Croire en Dieu et en Jésus

Toutes les personnes rencontrées vivent un rapport intime à Dieu, mais croire à un Dieu personnel n’est pas évident et le définir, encore moins.

Certains le décrivent comme une énergie positive. D’autres parlent de lui comme d’un symbole, d’une référence, d’un guide ou d’un être qui ne juge pas. Quelques-uns avouent lui parler ou, du moins, se confier à quelqu’un de plus haut qu’eux.

« Jésus est un humain qui a ouvert les esprits et qui a montré que chaque personne doit être respectée. La Bible est une manière imaginaire de faire comprendre des valeurs. Les récits sont non vérifiables ; ils sont des traductions qui laissent place à des interprétations. Dieu est un guide moral qui dirige ma conscience », mentionne Vincent.

Raphaël raconte découvrir Dieu quand il marche, seul, dans le bois. La Résurrection est comme une vie nouvelle. Après quelques égarements de jeunesse, il bénéficie d’une vie nouvelle.

Pour Vanessa, durement blessée par la vie, l’onction dans les mains avec l’huile des catéchumènes fait monter en elle cette prise de conscience : « C’est comme si le Christ souffrant était venu en moi m’aider à porter mes souffrances. »

Cette relation au quotidien

Au fil des rencontres, je constate que sans le savoir, plusieurs participants intègrent déjà les récits bibliques à leur quotidien.

Karine, une adepte de l’équitation, fait un parallèle avec la relation qu’elle a avec son cheval : « On travaille ensemble. »  Cela ne ressemble-t-il pas à l’Alliance de Dieu avec les humains ?

Lors de leur retour à la maison, Audrey et Nicolas voient un automobiliste en panne et s’arrêtent pour l’aider. Le récit du Bon Samaritain va sans doute leur plaire !

Noémie vit dans sa famille le drame de l’enfant prodigue.

Je demande à Émilie qui est Marie pour elle : « Elle est celle qui a transmis la foi à Jésus, comme le fait toute bonne mère de famille. Sans la foi de Marie, Jésus n’aurait pas pu découvrir qui il était ni quelle était sa mission. »

Devant ces témoignages, qui osera dire que les jeunes d’aujourd’hui ne connaissent rien aux affaires de Dieu ? Chacun est un terreau fertile où Dieu a déjà semé et où le blé a commencé depuis belle lurette à lever. 

Comme catéchète, j’ajoute un peu d’engrais à la plante pour qu’elle se fortifie. J’agis avec l’aide de l’Esprit qui travaille dans l’ombre, inspire et pallie à mes limites.

La relation à Dieu est une affaire d’expérience personnelle sur laquelle je n'ai aucun pouvoir. Préciser qui est vraiment Jésus-Christ ; découvrir le Dieu qu’il nous a fait connaître ; goûter à la beauté du message chrétien ; accueillir l’autre dans le respect de ce qu’il est et grandir moi-même à son contact, voilà ma mission.

Louise Dazé

Catéchète

130, rue de la Cathédrale
Sherbrooke (Québec)  J1H 4M1

Téléphone  : 819 563-9934
Télécopieur : 819 562-0125

© 2018 Diocèse de Sherbrooke, Tous droits réservés.