Goto main content

L’Archidiocèse de Sherbrooke en accord avec les conclusions du Vatican en matière de protection des personnes mineures

Nouvelles 2019-02-26
Pape_7.jpg

L’Archidiocèse de Sherbrooke soutient les conclusions émises par le Vatican, le dimanche 24 février dernier, à la suite de la rencontre qui se déroulait à Rome et qui avait pour objectif d’assurer une meilleure protection des personnes mineures au sein de l’Église catholique.

La rencontre qui se déroulait du jeudi 21 février au dimanche 25 février dernier regroupait 114 présidents de conférences épiscopales. Dans son discours de clôture, le pape François a fermement condamné les « abominations » commises sur les personnes mineures, peu importe le milieu dans lesquels ces gestes sont perpétrés. 

Le Saint père estime que les victimes doivent bénéficier d’une attention particulière.  Ces personnes blessées doivent obtenir l’écoute et l’accompagnement nécessaire pour leur guérison. « L’Église ne cherchera jamais à étouffer ou à sous-estimer aucun cas», a-t-il affirmé.

Gestes concrets

Depuis plusieurs années un protocole est utilisé en cas de plainte. La marche à suivre, autant auprès de la victime alléguée que de la personne qui est dénoncée, est claire et structurée. Un comité aviseur, composé de personnes aux compétences variées, assure le bon déroulement du processus avec respect et bienveillance.

Dans le passé, l’Église de Sherbrooke a su soutenir les victimes d’abus sexuels et leur famille en leur offrant l’aide dont ils avaient besoin.

De plus, afin de s’assurer qu’il n’y ait aucune victime au sein de son organisation, l’Archidiocèse de Sherbrooke a émis, au cours de l’été 2017, une politique d’encadrement sécuritaire des intervenants en Église dans toutes les paroisses de son territoire.

130, rue de la Cathédrale
Sherbrooke (Québec)  J1H 4M1

Téléphone  : 819 563-9934
Télécopieur : 819 562-0125

© 2018 Diocèse de Sherbrooke, Tous droits réservés.